Devant l’énormité de la tâche, beaucoup de mycologues se spécialisent.
Même si je suis parmi ceux qui peinent à se décider, je m’intéresse tout de même plus spécialement à certains groupes :
  Au genre Cantharellus, qui a été l’objet de ma thèse
Au genre Cortinarius
 
  Au genre Inocybe
Au genre Psathyrella
Au genre Entoloma
 
Mentions légales - Qui suis-je ? - Guillaume Eyssartier©2008